Aide Plan Glossaire Version texte English

Documents électroniques

Retour à l'index des exemples de documents.

Traduction #1

Review of the Brisson Family Meeting (848 mots).
Cet exemple de traduction d'un compte rendu d'événement s'écarte largement du travail normalement effectué par F.G.I., qui consiste à faire de la traduction usuelle. Le prix demeure tout de même fort abordable...
Coût* avec FGI : 79,90 $.

Texte original, en français

Qu'elle fin de semaine inoubliable nous avons passé!

On peut dire que cette première réunion de la famille Brisson a été un grand succès.

On n'aurait pu rêver d'une plus belle température. Le soleil a été de la fête toute la fin de semaine.

Nous avons été accueillis chaleureusement par les gens du Mont-Ste-Anne et les activités choisies ont été très appréciées.

Ceux qui avaient pensé : "trop long, trop cher," ont vite réalisé qu'on en avait pour notre argent et que cétait plutôt trop court, que trop long ! Les repas qui nous ont été servis avaient de quoi satisfaire les plus difficiles d'entre nous. Grand merci à toutes les personnes présentes qui ont fait de cette réunion un grand événement!

Nous y avons accueilli une douzaine de familles différentes, dont David Brisson du Missouri. Il a appris par hasard, qu'une réunion se préparait et a fait 1,300 milles pour venir nous rencontrer. Ça prend bien un Brisson pour faire une telle chose! Bravo David ! En passant, il nous a promis que quand il reviendrait l'an prochain, il parlerait français.

Nous avons aussi reçu des nouvelles d'un Brisson de l'Alberta, qui nous a fait parvenir son arbre généalogique, il se dit très intéressé par tout ce qui touche à la famille Brisson. Du travail en perspective pour Laurier et Gervaise. Les gens ont applaudi chaleureusement Laurier pour son site internet. Félicitations et merci Laurier.

Raoul, le boute-en-train de la famille était à son meilleur, les gens ont beaucoup apprécié son humour.

Notre patriarche Clémence Brisson, 82 ans était ravie de rencontrer ses petits cousins et cousines, et son "ange gardien", Bernard, notre futur prêtre en a pris grand soin. Elle était tout sourire notre Clémence.

La visite de la basilique Ste-Anne ainsi que du cyclorama fut très appréciée, en particulier des Américains. Le dîner à la terrasse fut également des plus agréable!

Après le dîner, en route pour le sommet du Mont Ste-Anne, les gondoles nous attendaient, même les plus peureuses y sont parvenues et ont pu apprécier le magnifique panorama qui s'offrait à nos yeux. Après une petite marche sur le Mont Ste-Anne, ceux qui le désiraient ont même pu faire un tour de "boghei".

Notre Sandra a reçu son initiation dans la famille avec cette escapade. Jean-Luc l'a mise au défi "Si tu es une vraie Brisson, tu viens." Comme on s'en doute Sandra voulant nous prouver qu'elle est une vraie Brisson a surmonté sa peur et est montée. Bravo chère Sandra! Malgré tout, certains ont eu peur de faire "dévorer" leur billet d'entrée, par la valideuse et ont bien fait rire les habitués du ski.

Avant le souper, la plupart ont fait un saut dans la piscine intérieure et dans le bain tourbillon. Histoire de se mettre en appétit!

Pour le souper, nous avons eu droit à un excellent méchoui. Comme les gens avaient apporté leur vin, l'atmosphère était à la fête.

Après le souper, Jean-Luc nous a présenté un court vidéo sur lequel, son père Lucien (90 ans, un des plus âgés des Brisson) nous a raconté comment avaient vécu et travaillé ses parents; il nous a dit aussi qu'il regrettait de ne pouvoir être parmi nous, qu'il nous aimait tous beaucoup et a même chanté pour nous; et ce en français et en anglais, s.v.p.

Quelle excellente soirée! Nous avons chanté, dansé, fraternisé!

Nelson Boyce avait apporté son accordéon et nous a fait le plaisir de plusieurs morceaux.

Plusieurs ont interprété des chansons à répondre dont notre Chère Clémence et Rita et vers les minuit, s'il-vous-plaît.

La soirée était si agréable que même les plus vieux n'ont quitté que vers une heure à la fermeture.

Le dimanche matin, plusieurs s'étaient mis d'accord pour se rendre à la messe à la basilique. Mais à cause d'un malentendu, Clémence attendait que quelqu'un vienne la chercher à son condo, alors que les voitures attendaient à l'entrée. Chère Clémence, quand elle est sortie de son condo, la messe était presque finie.

Raoul a beaucoup taquiné Clémence, et en a profité pour taquiner tout le monde par la même occasion.

Après le brunch, les échanges d'adresses et encore des photos, Clémence, en tant que patriarche a béni toute la famille, a souhaité à tous un excellent voyage de retour, mais elle a ajouté qu'elle avait "sa messe sur le cœur." Ce qui bien sûr a fait rire tout le monde.

Après une dernière photo panoramique, les gens ont fait une ronde et chanté les larmes aux yeux : "Ce n'est qu'un au revoir". L'émotion était palpable!

C'est en pleurant que les gens se sont embrassés et se sont promis d'être là pour la prochaine.

Les Américains sont retournés enchantés de leur voyage, et "parés back à revenir any time".

Merci à toutes les personnes qui ont accepté de vivre avec nous ce premier événement et soyez assurés que nous pensons à une prochaine rencontre... pour l'an prochain peut-être! N'hésitez pas à communiquer avec nous, et à nous faire part de vos commentaires. Toute aide et suggestions seraient grandement appréciées.

Au plaisir de se retrouver!

Texte rédigé par Mme Gervaise Brisson

 

Version anglaise

What an unforgettable week-end we have lived!

One can tell that this first meeting of the Brisson family has been a great success.

We couldn't dream of a more beautiful weather. It was like the sun was celebrating with us all the weekend.

We have been warmly welcomed by the peoples at Mont-Sainte-Anne and the chosen activities have been appreciated.

Those who have thought: "too long, too expensive," have rapidly realized that they got their money's worth and that it was rather too short, than too long !

Meal that have been served could satisfy the most difficult of us. Many thanks to all those who were present and who have made a great event of this meeting !

We have welcomed a dozen different family, among whom was David Brisson from Missouri. He has learnt by luck, that a meeting was going to be hold and has made 1,300 miles to come to see us. Only a Brisson could make such a thing! Bravo David! By the way, he promised that when he would return next year, he would speak French.

We have also received news of a Brisson from Alberta, that has provided us with his family tree, he his interested by everything related to the Brisson family. Guess there is some more work to come for Laurier and Gervaise. Peoples warmly applauded Laurier for his Website. Congratulation and thank you Laurier.

Raoul, the live wire of the family was at his best, peoples have appreciated his humour a lot.

Clemence Brisson, our elder, 82 years old, was delighted to meet her distant cousins, and her "guardian angel" Bernard, our future priest, has taken great care of her. She was all smiles, our Clemence.

The visit of the Sainte-Anne basilica as well as of the cyclorama was very appreciated, especially by Americans. The dinner on the terrace was equally the most agreeable!

After the dinner, on the way for the summit of the Mount Sainte-Anne, the "gondoles" were waiting for us, and even the most fearful have gotten up there and have been able to appreciate the magnificent panorama. After a small walk on the Mount Sainte-Anne, those who desired it could even take a drive in a "boghei".

Our Sandra received her initiation in the family with this escapade. Jean—Luc challenged her : "If you are a true Brisson, you come." As one can guess Sandra wanting to prove us that she was a true Brisson overcame her fear and got up. A cheer for you, Sandra!

Nevertheless, some were afraid the the have had fear to loose their entry ticket in the ticket machine, and that made the regular skiers laugh a lot.

Before supper, most of the people made a jump in the indoor swimming pool and in the whirlpool bath. Just to give them an appetite!

For the supper, we enjoyed an excellent lamb barbecue. As people brought their wine, the atmosphere was festive.

After supper, Jean-Luc presented us a short video showing his father Lucien (90 years, one of the oldest of the Brisson) explaining to us how his parent lived and worked; he also has told us that he was sorry not to be among us, that he loved us all very much and he even sang for us, in French and English, nothing less.

What a wonderful evening! We sang, danced, fraternized! Nelson Boyce had brought his accordion and he played several pieces for our pleasure. Many of us sang folksongs including our dear Clemence and Rita, and it was around midnight, please.

The evening was so agreeable that even the oldest left around one o'clock, at closing time.

On Sunday morning, many of us had agreed to go to the Bailica for the mass. But, due to a misunderstanding, Clemence was waiting for someone to take her at her condo, while the cars were waiting at the entrance. Dear Clemence, when she come out the mass was almost finished.

Raoul has teased Clemence a lot and, by the way, he teased everybody at the same time.

After the brunch, the exchange of addresses and again some photographs, Clemence, as our patriach, blessed all the family, wished to all an excellent trip back home, but she added that the "mass still rankled her." This of course made everyone laugh.

After a last group photograph, everyone formed a ring and sang with tears in the eyes : "Ce n'est qu'un au revoir". Emotion was palpable!

People kissed each other with much emotion and promised to be there next time.

Americans returned delighted by their trip, and "paré back à revenir anytime".

Thanks to all those who have wanted to live this first event with us, and you shall be assured that we think of a next meeting... for next year perhaps! Don't hesitate to contact us and send your comments. All assistance and suggestions would be greatly appreciated.

Hoping to meet you again!

Written by Mrs Gervaise Brisson


Note : Exemple tiré de travaux réels.

Page précédente ^ Accueil

Une présence pour tous.

© 2010   F.G.I. enregistrée. Tous droits réservés.